23e édition du Carnet de Saveurs McCormick – histoire culinaire du chef en vedette : chef Cesar Zapata

23e édition du Carnet de Saveurs McCormick – histoire culinaire du chef en vedette : chef Cesar Zapata

En vogue à Miami, en Floride, et à l’avant-garde des tendances et des nouveautés : la cuisine cajun d’inspiration vietnamienne.

23-food-stories_web_Cesar_FRENCH

CUISINE CAJUN D’INSPIRATION VIETNAMIENNE DE PROCHAINE GÉNÉRATION

BIO | CHEF CESAR ZAPATA

 

Cesar Zapata est propriétaire et chef de Phuc Yea, qui se prononce « Fouk ye », un restaurant fusionnant les cuisines cajun et vietnamienne pour offrir un renouveau dans ce type de cuisine. Formé en cuisine française, Cesar a passé ses années de formation à étudier, manger et cuisiner sur la côte du golfe et à Houston. Cesar est accompagné de sa partenaire d’affaires, Ani, qui intègre son héritage vietnamien et ses recettes familiales au menu. Ensemble, leur expérience se combine harmonieusement pour créer un menu cajun-vietnamien extrêmement populaire, comme des petits pains couverts de sauce à l’écrevisse, une soupe pho aux bouts de côtes et des nouilles à l’ail avec sauce aux huîtres.

 

Au cours des dix dernières années, dont six passées dans son restaurant à Miami, Cesar a commencé à voir l’essor de la fusion entre les cuisines vietnamienne et cajun. Bien que, selon lui, cette nouvelle cuisine n’ait toujours pas atteint son plein potentiel, il sait qu’il est sur le point de l’atteindre pour plusieurs raisons, notamment parce que « les saveurs se marient tellement bien. » 

MOTS DU CHEF CESAR

« Une chose qui m’a manqué de Houston quand j’ai déménagé à Miami était la cuisine vietnamienne, et c’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai décidé d’ouvrir Phuc Yea. Phuc Yea est une interprétation des racines vietnamiennes de ma partenaire et de mon temps passé à cuisiner à Houston. Je suis tombé en amour avec les saveurs asiatiques et le côté cajun moins connu de Houston. 

Le mélange vietnamien et cajun est unique, car il marie deux de mes cuisines préférées. On ne retrouve ces saveurs, épices et ingrédients dans aucune autre fusion de mets culturels. Vous retrouverez dans chaque bouchée une touche épicée, sucrée, aigre, amère, salée et fraîche, en plus de la texture.

Je cuisine et fais la promotion de la cuisine cajun d’inspiration vietnamienne depuis sept ans. C’est une cuisine sous-estimée qui présente pourtant un énorme potentiel. J’ai définitivement hâte de voir plus de chefs combiner ces deux cuisines et je suis impatient de voir leurs créations.

Le bouilli d’écrevisses cajun d’inspiration vietnamienne est l’un des plats les plus délicieux que vous goûterez. Alors que ce style de cuisine devient de plus en plus populaire, je vois plus de chefs utiliser dans leur cuisine la sauce de poisson, l’écrevisse, les épices cajun et pho, la saucisse andouille et tout un assortiment de fines herbes fraîches comme le rau ram (coriandre vietnamienne) et, je l’espère, les escargots et les cuisses de grenouille. »