Billy BeeMD fait une alléchante découverte concernant les abeilles à miel et les Canadiens

17 août 2017 |

Billy BeeMD fait une alléchante découverte concernant les abeilles à miel et les Canadiens

Inspirée par le 150e anniversaire du Canada, la plus grande marque de miel au pays souligne cinq points communs entre ses habitants et les abeilles, et chercher le village le plus délicieusement doux au Canada.

LONDON, ON (1er août 2017) —Aujourd’hui, Billy BeeMD, la marque de miel numéro un au Canada lance une campagne célébrant ce en quoi les abeilles à miel sont pareilles aux Canadiens. Ces douces ressemblances ont guidé Billy Bee dans sa quête, d’un océan à l’autre, du village le plus délicieusement doux. Cette annonce inclut la liste des villes et villages qui illustrent à merveille ce qui rend les Canadiens pareils aux abeilles. Pensons à Montréal, Saulnierville en Acadie, Markham en Ontario, Victoria en C.-B., et Regina en Saskatchewan.

Quand on lui demande de comparer les abeilles à miel aux collectivités canadiennes, Paul Kelly, directeur de recherche et du rucher au centre de recherche sur les abeilles à miel de l’université Guelph, répond ceci : « Notre étude des abeilles au Canada nous a beaucoup appris sur les comportements sociaux qui leur permettent de bâtir des ruches ici. Ces qualités de collaboration, d’accueil, de partage, d’ardeur au travail et de ténacité, sont aussi celles qui ont permis à notre pays d’être ce qu’il est devenu. »

Nous avons établi nos choix des villes et villages les plus délicieusement doux au Canada en fonction d’analyse statistique et de recherche parallèle menée par Billy Bee. L’analyse tient compte de données de Statistique Canada sur le bénévolat, les dons de charité, la démographie, les taux d’emploi et même la météo. Ces chiffres, juxtaposés aux résultats d’une grande compilation de nouvelles nationales et régionales, ainsi que de récompenses civiles remarquées, nous ont permis de déterminer à quelles municipalités canadiennes les abeilles sont le plus pareilles.

Voici ce que Billy Bee a découvert.

  • Tout comme les abeilles qui collaborent de manière désintéressée à améliorer l’évolution de la ruche, les résidents de Regina, en Saskatchewan, affichent l’un des plus hauts taux de bénévolat, et collaborent à l’amélioration de leur ville.
  • Les abeilles sont accueillantes avec celles d’autres ruches, comme la ville de Markham, en Ontario, dont l’essor est en partie dû à ses citoyens de cultures internationales, qui forment plus de 70 % de sa population.
  • Les abeilles communiquent et partagent de l’information en exécutant une « danse frétillante », tout comme les membres de la troupe folklorique Baie en Joie, à Saulnierville en Nouvelle-Écosse, qui partagent leurs précieuses traditions acadiennes par la danse .
  • Les abeilles à miel peuvent travailler pendant neuf mois sans arrêt. C’est ce qu’on appelle de l’ardeur au travail . On peut dire la même chose des gens de Victoria en Colombie-Britannique, la ville ayant le taux de chômage le plus bas au Canada .
  • Pour survivre aux rudes hivers canadiens, les abeilles doivent faire preuve de force et de ténacité. Pour y arriver, elles se regroupent et se régalent de miel . À Montréal aussi, les gens doivent se serrer les coudes, car la métropole reçoit les chutes de neige parmi les plus élevées au pays.

Le dévoilement du village le plus délicieusement doux se fera ce septembre prochain, lors du Mois national du miel. Le village gagnant recevra un don de 10 000 $ afin de soutenir des initiatives visant à permettre la croissance de la population d’abeilles au Canada. Ce geste s’inscrit dans l’engagement que Billy Bee a pris il y a longtemps envers les apiculteurs canadiens, qui sont l’une des grandes raisons pour lesquelles l’entreprise a décidé de n’utiliser que du miel canadien à 100 %.

« Les célébrations entourant le 150e anniversaire du Canada ont mis en relief la douceur des gens de ce pays », d’affirmer Cheryl Radisa, vice-présidente du marketing chez McCormick Canada. « Billy Bee a récemment commencé à s’approvisionner exclusivement en miel canadien, et notre association avec l’industrie mellifère d’ici nous a fait découvrir des ressemblances frappantes entre les abeilles à miel et les Canadiens. Des ressemblances que nous souhaitons applaudir. Nous pouvons dire sans hésiter que les Canadiens sont doux comme du miel! »

Billy BeeMD

Fondée en 1958 et acquis par McCormick & Co. Inc. en 2008, Billy Bee est la marque de miel numéro un au Canada. (Source : Nielsen Markettrack, tous les canaux, période de 52 semaines se terminant le 24 juin 2017.)